La méthode Kangourou

Skin-to-skin contact

La méthode Kangourou, qu’est ce que c’est ?

Tout le monde a déjà entendu parler des bébés prématurés. Ce sont ces bébés qui naissent avant le début du neuvième mois et qui sont bien plus fragiles que les bébés nés à terme.
Les débuts des bébés prématurés dans notre monde sont souvent difficiles. Les nourrissons ont du mal à se nourrir, du mal à respirer et du mal à réguler seuls leur température corporelle. C’est ici que va intervenir la méthode kangourou (ou méthode du peau à peau).

Cette méthode est née en Colombie en 1978 et a été développée grâce aux travaux de plusieurs médecins, dont Nathalie Charpak, jeune française qui vivait en Colombie. Le peau à peau a été instauré pour aider les pays du sud, peu développés, à pallier à leur manque d’équipements. En effet, en Colombie les bébés étaient regroupés par couveuses ce qui favorisait les transmissions infectieuses. C’est le Dr Edgar Rey Sanabria qui a eu l’idée de créer la méthode du peau à peau, encore appelée méthode « mère kangourou » (MK).

Le peau à peau est le fait de mettre l’enfant nu contre la peau de sa mère afin que sa chaleur corporelle remonte (quand son état de santé le permet). Cette technique a prouvé son efficacité car en mettant l’enfant en contact avec le parent, sa température se stabilise et l’enfant retrouve le confort et les sensations qu’il avait quand il était dans le ventre de sa mère. Il entend le cœur de sa mère battre, il entend sa voix et il se réchauffe grâce à son contact.
Mais le bébé n’est pas le seul à qui profite cette technique, les parents eux aussi sont réconfortés et rassurés, car la séparation est souvent difficile pour eux.

Les bébés qui naissent à terme peuvent profiter de la méthode MK lorsqu’ils arrivent au monde et après que toutes les vérifications aient été faites par la sage-femme.
Si la maman n’est pas prête à faire le peau à peau car elle est trop faible, trop fatiguée ou simplement qu’elle n’en a pas envie, le papa peut prendre le relais et vivre ce moment privilégié avec son bébé, les bienfaits seront les mêmes.

La méthode du peau à peau a donc de nombreux bénéfices, elle permet aux pays en voie de développement de sauver des vies, aux parents de combler leur manque affectif et aux nourrissons de retrouver un équilibre de manière naturelle. En France, cette technique est encore trop peu utilisée dans les hôpitaux mais tend à se développer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s